Le président de la Fédération algérienne du Sport et travail (FAST), Abdelkrim Chouchaoui, a affirmé dimanche que la première édition des jeux africains du sport et travail abritée par l’Algérie (20-23 décembre) avait permis la «réalisation de nos objectifs et l’accomplissement des missions de l’Organisation du sport africain travailliste et amateur (OSTA)».

«Cette manifestation nous a permis de faire le constat d’une réalité qui nous aidera à parachever notre stratégie de travail que nous avons déjà engagée» a déclaré M. Chouchaoui à l’APS en marge de la clôture de ce rendez-vous africain. «Aussi, nous avons constaté, également, que certaines des missions de l’OSTA ont été accomplies sur le terrain», a-t-il ajouté. «Resserrer les rangs des sportifs travaillistes africains à même de créer de fortes relations entre les jeunes, relèvent de nos objectifs», a souligné le président de la FAST qui occupe, en parallèle, le poste de SG de l’OSTA. «L’idée majeure que nous voulions consacrer à travers cette manifestation était la généralisation de l’exercice du sport chez les travaillistes tout en élargissant la participation du grand public», a-t-il indiqué.

Le principe était d’ «assurer un nombre de participants élevé »

A ce propos, il a fait savoir que les nombreuses délégations participantes (511 sportifs) dont 80 femmes relevaient de huit (08) pays africains. «Nous sommes très heureux d’abriter cette première édition des Jeux qui vont voir le jour en Algérie alors que c’est le Sénégal qui devait les organiser avant son retrait à un mois et demi du début’’, a souligné M. Chouchaoui. Le principe sportif des Fédérations africaines du sport et travail et d’assurer «un nombre de participation élevé» sans prendre en considération les résultats techniques». Huit (8) pays ont pris part aux premiers Jeux africains du sport et travail. Il s’agit du Burkina-Faso, Rwanda, Sahara occidental, Sénégal, Cameroun, Congo de la Tunisie et l’Algérie. En outre, l’Erythrée est présente mais elle a participé uniquement au congrès de l’instance africaine. La cérémonie de clôture des Jeux africains du sport et travail a été marquée par la distribution d’attestations et de médailles aux représentants des équipes participants.