Les éléments des gardes côtes de la brigade territoriale du port de Bouzadjar (Ain Témouchent) ont repêché mardi deux corps sans vie, coincés dans la zone rocheuse de l’île Habibas, a-t-on appris auprès de ce corps sécuritaire.

Il s’agit d’un homme et d’une femme, non identifiés et âgés d’une trentaine d’années. Ils seraient vraisemblablement des candidats à l’émigration clandestine qui auraient perdu la vie par noyade lors de leur périlleux voyage, a-t-on souligné. Les dépouilles mortelles ont été évacuées au port de Bouzadjar et déposées, par la protection civile, à la morgue de l’hôpital d’El Amria. Une enquête a été ouverte pour identifier les victimes et déterminer les circonstances de leur mort, a-t-on indiqué.