La première opération d’exportation algérienne du rond à béton est prévue cette semaine à partir du port d’Oran, a-t-on appris, dimanche, auprès de la cellule de communication de l’Entreprise portuaire (EPO).

«La première cargaison de rond à béton destinée à l’exportation est en cours de chargement au niveau du port d’Oran, à destination du port de Houston aux Etats-Unis», a-t-on précisé de même source.
Quelque 10 000 tonnes de ce matériau de construction, provenant du Complexe d’aciérie « Tosyali » de Béthioua (Oran) seront transportées par le Centirius, un vraquier de 180 mètres de longueur battant pavillon « Iles Marshall », a-t-on indiqué.
Ce navire est entré au port d’Oran, vendredi dernier, après avoir été affrété par la société de transport maritime de marchandises Cnan Nord, filiale de la Compagnie nationale de navigation (Cnan Groupe).
Réalisée par la société turque de droit algérien « Tosyali Iron and Steel », l’aciérie « Tosyali » de Béthioua avait été mise en service en juin 2013.
Les prévisions de cette société tablent cette année sur un chiffre d’affaires de 180 milliards de dinars, contre 140 mds en 2017.
Selon les données de l’EPO, ce même complexe prévoit d’autres exportations en 2019 à raison de deux chargements mensuels à partir du port d’Oran.