Une peine de cinq ans de prison ferme a été prononcée par le tribunal criminel près la Cour de Boumerdès à l’encontre de K.T. pour avoir enlevé, violé et séquestré une ressortissante allemande.

L’accusé principal, pharmacien, a été aidé par sa complice qui n’est autre que son ex-épouse. Elle a écopé d’une peine de 3 ans de prison ferme. Cette affaire, qui a défrayé la chronique, remonte au mois de mai 2018 lorsque les 2 accusés ont rencontré la victime dans un bar au niveau de Riad El Feth d’Alger où ils l’ont invité à faire un tour dans leur véhicule dans la capitale avant de changer de destination, l’emmenant vers leur appartement situé à Cap Djinet dans la wilaya de Boumerdès. Séquestrée dans la maison, elle a été violentée et violée. La victime qui travaillait en tant que consultante technique dans une société internationale s’est enfuie après que le couple se sont endormi et s’est réfugiée dans un poste de Sonalgaz, avant l’arrivée des gendarmes qui ont aussitôt ouvert une enquête qui s’est soldée par l’arrestation des deux inculpés qui ont fini par reconnaître leurs méfaits. Après délibérations, le principal accusé a été condamné à 5 ans de prison assortie d’une amende alors que sa complice a écopé d’une peine de 3 ans de prison ferme.
K. K.