Deux corps sans vie ont été repêchés, samedi après-midi, par les unités du groupement territorial des garde-côtes d’Oran, au large de Gdyel (Est d’Oran), a-t-on appris dimanche de la cellule de la communication de ce corps de sécurité.

Il s’agit des dépouilles d’une femme et de sa fille. Les deux corps ont été repêchés à 17 heures 30 respectivement à 2 miles au nord de Kristel (Gdyel) et à 3 miles de Cap Aiguille. Les services de la brigade de la gendarmerie de Gdyel ont réussi à identifier les deux corps. Selon la même source, ce drame a touché toute une famille y compris le père et le fils qui faisaient partie du groupe des 20 candidats à l’émigration clandestine dont l’embarcation a pris feu au large d’Oran. « Le père est toujours porté disparu tandis que le fils, secouru, se trouve actuellement à l’hôpital de Tenes » (Chlef), a souligné la même source. Par ailleurs, les unités territoriales des gardes-côtes d’Oran poursuivent les opérations de recherche des autres passagers de cette embarcation portées disparues, a-t-on assuré.