La mort du jeune Ayache Mahdjoubi (31 ans),  coincé depuis six jours à 30 mètres au fond d’un puits artésien au village  Oum Echemel dans la commune de Houamed (75 km au Sud-ouest de M’sila), a  été confirmé, a indiqué dimanche le directeur de wilaya de la protection  civile, le colonel Fouad Laalaoui.

Le même responsable qui se trouve sur site a indiqué à l’APS que les  éléments de la protection civile déploient des efforts depuis le début de  l’opération de secours mardi en creusant dans le périmètre du forage pour  tenter d’atteindre la victime dont le corps n’a pas encore été retiré en  raison de la difficulté du terrain et des écoulements intenses d’eau, mais  « les efforts se poursuivent pour y parvenir ». Selon les sapeurs pompiers rencontrés sur le lieu, il a été impossible de  retirer la victime coincée depuis mardi passé à 30 mètres au fond de ce  forage, d’où le recours au fonçage autour du forage en dégageant la terre,  en pompant l’eau et en sectionnant à chaque fois une partie du tube du  forage. Des citoyens de la région et d’autres localités du pays se sont mobilisés  en prenant en charge financièrement les travaux de fonçage et en assurant  la restauration des travailleurs et secouristes mobilisés dans cette  opération de sauvetage supervisée par la protection civile. Cette mobilisation a permis de creuser, en six jours, jusqu’à 30 mètres de  profondeur et de dégager plusieurs centaines de tonnes de terre et de boue  dans des conditions de sécurité assurées par la protection civile, a-t-on  indiqué sur site. Un sapeur-pompier avait tenté samedi de retirer la victime sans  succès.