Une opération de secours d’un jeune homme tombé dans un puits artésien de 30 mètres de profondeur, dans le village d’Oum Cheml dans la commune d’El Houamed (à 75 km au Sud-ouest de M’sila), se déroule dans des circonstances « compliquées », a affirmé samedi le directeur de la protection civile de la wilaya, le colonel Abderrezak Bachi.

Sur les lieux du drame, le colonel Bachi a précisé à l’APS qu’un jeune homme, âgé de 26 ans, dénommé Ayache Mahdjoubi, est coincé depuis cinq jours à l’intérieur du puits, d’une profondeur de 30 mètres, sans que les équipes de secours n’aient pu pour l’instant l’en extraire, indiquant, à cet effet, qu’une opération de forage de l’extérieur est en cours.

Les travaux d’excavation ont atteint, samedi, une profondeur de 26 mètres, précédés par une tentative, par un des agents de la protection civile, d’atteindre le jeune homme, mais en vain. Le secouriste n’ayant pu le sauver a demandé à ses collègues de le faire sortir.

De son côté, le wali de M’sila a déclaré qu’un important mouvement de solidarité des officiels et des citoyens a été créé pour porter secours à ce jeune homme coincé depuis 5 jours au fonds de ce puits artésien, ajoutant que les responsables locaux se sont rendus sur le site pour suivre de près l’opération de sauvetage et transmettre l’évolution de la situation au wali.

L’incident du jeune Ayache, tombé dans ce puits artésien d’un diamètre de 40 cm et coincé à une profondeur de 30 mètres a suscité un important élan de solidarité parmi la population, avec notamment une forte présence de

citoyens sur les lieux.

Les travaux de forage se poursuivent jusqu’à présent en vue de secourir ce

jeune homme, a-t-on précisé de même source.