Selon un rapport rendu public par l’APW, lors de la première session ordinaire, sur une population globale de 616 769 habitants, 612 252 sont actifs et 45 234 sont salariés, répartis sur des activités suivant un plan de lutte contre le chômage mis en place en 2008. Il englobe sept axes qui visent, en substance, à encourager l’investissement dans les secteurs productifs, améliorer la compétitivité chez les demandeurs d’emploi et prendre des mesures incitatives au profit des entreprises qui, en contrepartie, embauchent. Les secteurs les plus pourvoyeurs d’emplois sont, selon toujours le rapport, le commerce et les services qui offrent 73 459 emplois, soit 31% de la main-d’œuvre, suivis de l’administration, l’industrie, le BTP. L’agriculture reste le secteur le moins attractif qui ne pèse que 12% dans le marché du travail.
Pour encourager un secteur si prometteur, une convention a été signée lors de la rentrée professionnelle entre la DFP et la DSA, commençant par l’ouverture de 490 sièges pédagogiques dédiés à la formation des jeunes apprentis, en leur offrant un éventail de spécialités agricoles, notamment la céréaliculture, l’arboriculture, l’apiculture, le jardinage…