Khalid El Falih, ministre saoudien du Pétrole et président du JMMC  : « Les bons résultats  obtenus jusqu’à présent sont le fruit des efforts combinés de tous les membres de l’OPEP et non Opep.

C’est pourquoi nous comptons renouveler les accords conclus en 2016. Je reste convaincu que la configuration actuelle du marché  est la plus approprié pour maintenir un niveau de stabilité qui sert à la fois et les pays consommateurs et les pays producteurs. »