A  propos des sanctions que les USA veulent imposer à l’Iran et la guerre commerciale qui commence à se dessiner entre les USA et la Chine, le responsable russe juge : « Cela peut engendrer un essoufflement  de l’économie mondiale. Ce qui serait regrettable ».

Concernant la conférence d’aujourd’hui, il dira que la coopération entre  tous les membres de l’OPEP et non OPEP  a permis d’obtenir de  stabiliser le marché, c’est-à-dire de  réguler l’offre et la demande. Pour  le ministre russe, l’accord conclu en  2016 ici même à Alger  a eu un effet très positif sur le marché dès lors où les décisions prises ont été déterminantes puisque cela s’est traduit par d’excellents résultats sur les cours du marché. Nous espérons que cette démarche va perdurer si l’on veut que le marché reste stable. »