Les Jeux équestres mondiaux de Tryon ont vécu la finale de la compétition en concours complet. Après les tests de dressage, de cross et d’hippique, la Grande-Bretagne a arraché la médaille d’or par équipes, tandis que la France s’est parée de bronze.

Après, le test d’hippique a conclu les championnats du monde de concours complet, à Tryon, aux Etats-Unis. En tête depuis une journée de cross parfaite samedi soir, la Grande-Bretagne a conservé son avance hier et s’est emparé de l’or par équipes. Une performance d’autant plus phénoménale que les Britanniques, représentés par Gemma Tattersall, Piggy French, Rosalind Canter et Tom McEwen, n’ont pas pu compter sur leurs deux piliers Michael Jung et Oliver Townend. Avec 88.8 points, le quator a ainsi devancé l’Irlande, qui a totalisé 98 points, et l’équipe de France de Thierry Touzaint, médaillée de bronze avec 99.8 points.
Aussi privés de quelques cracks, les Bleus ont signé une superbe performance et se sont en plus qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo. «Cette médaille, c’est beaucoup de satisfaction», a confié le sélectionneur Thierry Touzaint. «Cela faisait un petit moment que nous n’avions pas décroché une médaille aux championnats du monde, c’était en 2002 à Jerez. Nous avons remis les pendules à l’heure. Nous aurions pu faire encore mieux mais c’est déjà bien. Au final, nous avons notre qualification pour les Jeux olympiques, et nous allons pouvoir bien les préparer avec les championnats d’Europe l’année prochaine. C’est assez rassurant de pouvoir alterner entre les effectifs, avec des nouveaux cavaliers et de nouveaux chevaux. C’est un vrai plaisir, nous allons le savourer !» Les médailles ne représentaient effectivement pas le seul enjeu de cette échéance puisque les six meilleures équipes ont décroché leur ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo. Ainsi, la Grande-Bretagne, l’Irlande, la France, le Japon, l’Allemagne et l’Australie ont la garantie de pouvoir prendre le chemin de l’Asie dans deux ans. Septième, la Nouvelle-Zélande s’est tout de même qualifiée pour ces Jeux compte tenu du fait que le Japon est préqualifié en tant que nation hôte.