Des dizaines de citoyens du village Aguouillal relevant de la commune d’El-Adjiba (Est de Bouira) continuaient dimanche de bloquer des travaux de réalisation d’une ligne électrique de haute tension traversant leur localité et ce, pour réclamer la rénovation du réseau d’alimentation en eau potable (AEP

) ainsi que l’aménagement de l’unique source d’approvisionnement située à Ifri. Depuis jeudi dernier, les citoyens d’Aguouillal empêchent les travailleurs de la Sonelgaz de poursuivre des travaux de réalisation de cette ligne en guise de protestation contre un «manque criard» en matière d’eau potable, né de la vétusté de l’ancien réseau et de la conduite principale d’AEP. «Ce réseau a été réalisé en 1980 et aucune opération de rénovation n’a été effectuée à ce jour.
Toute la conduite principale est vétuste. Vous pouvez même constater des fuites d’eau. Nous avons procédé au blocage de ce projet pour faire entendre notre voix aux responsables concernés qui doivent intervenir le plus rapidement possible pour trouver des solutions à ce problème d’eau potable», se sont plaints les citoyens à l’APS. Jeudi dernier, le chef de la daïra de Bechloul, Meziane Ait Ali, avait reçu des représentants du village Aguouillal pour trouver un terrain d’entente afin de permettre surtout la relance des travaux de réalisation de la ligne électrique de haute tension, actuellement bloqués. Il a promis de dépêcher une commission sur les lieux pour effectuer une
enquête sur cette question et établir un rapport final avant de poursuivre les travaux de rénovation de la conduite ainsi que ceux du réseau d’AEP.n