L’armée d’occupation israélienne a mené samedi trois attaques au drone successives contre des manifestants palestiniens dans l’est de la bande de Gaza, dans lesquelles deux personnes ont été blessées, selon le ministère de la Santé à Gaza.

Le porte-parole du ministère de la Santé, Ashraf al-Qedra, a affirmé que «deux jeunes palestiniens ont été blessés dont un se trouve dans un état critique, par les éclats d’un missile tiré par un drone israélien sur une ville de la bande de Gaza».

Les frappes aériennes israéliennes sont intervenues un jour après la mort de trois Palestiniens dont un volontaire secouriste de 21 ans, tué dans l’est de la ville de Rafah, dans la bande de Gaza.

Plus de 300 personnes ont été blessées vendredi lors des protestations, rassemblements et affrontements entre des centaines de manifestants palestiniens et des soldats israéliens, a affirmé M. Al-Qedra.

L’Algérie condamne des attaques « systématiques »

«Nous condamnons fermement la persistance d’Israël dans ses attaques systématiques contre le peuple palestinien sans défense et sa politique d’agression, d’intimidation et d’assassinats visant même les enfants, les femmes et les journalistes», a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Chérif dans une déclaration à l’APS.

«Nous renouvelons notre solidarité active et notre engagement continu à soutenir la Palestine jusqu’à ce que le peuple palestinien frère puisse recouvrer tous ses droits usurpés, et édifier un Etat indépendant ayant El-Qods comme capitale», a ajouté M. Benali Chérif.

«Nous appelons la communauté internationale à soutenir le peuple palestinien et, en même temps, nous demandons au Conseil de sécurité de l’ONU de s’acquitter de ses responsabilités en matière de protection du peuple palestinien et de mettre fin à ses souffrances».