Le CS Constantine, champion d’Algérie en titre, s’est contenté d’un match nul à domicile (1-1) face à une très accrocheuse équipe du NA Hussein-Dey qui a terminé sur la troisième marche du podium la saison passée.

Les joueurs du coach Abdelkader Amrani ont eu beaucoup de difficultés, vendredi soir, contre les jeunes joueurs du coach Dizri Billal sur la pelouse du stade Hamaloui en dépit de la forte présence des Sanafirs dans les gradins. La pression du public n’a vraiment pas influencé les joueurs du coach Dziri, qui a choisi la stabilité de son groupe en n’alignant que deux nouvelles recrues dans son onze rentrant. Il s’agit de l’attaquant Dadi El Hocine Mouaki et du milieu de terrain Naoufel Khacef.

Par contre, le coach Amrani a osé chambouler son onze rentrant en incorporant pas moins de cinq nouvelles recrues. Il s’agit de Mohamed Amine Belmokhtar, Kadour Beldjilali, Islem Chahrour, Adil Djaâbout et Adel Haddad.

Ce sont d’ailleurs les visiteurs qui ont bien débuté la partie ratant plusieurs occasions de but par, notamment, Gasmi et Raieh. Mais, la défense constantinoise bien regroupée autour de Zalani a tenu bon. La première mi-temps s’est soldée par le score de parité. De retour des vestiaires, les gars de Constantine, prennent le match en main et multiplient les rushs mais la défense nahdiste tient bon jusqu’à ce geste de Bencherifa transmettant une balle à Aïchi qui remet dans le paquet. Beldjilali surgit et prend de vitesse le gardien de but Gaya pour ouvrir la marque (81’). Loin de se décourager, les courageux joueurs des Sang et Or réagissent et tentent donc de niveler la marque. Et c’est chose faite par Khacef. Ce dernier bien lancé par Harrag se retrouve, seul face au gardien de but Rahmani avant d’envoyer la balle au fond des filets, signant ainsi une égalisation bien méritée (90+3). Ce nul illustre parfaitement le déroulement de cette partie très plaisante qui s’est jouée en présence du président de la Ligue de football, Medouar, venu à Constantine donner le coup d’envoi de la saison 2018-2019 de la Ligue 1.

Le coach Dziri Bilal se déclare «satisfait de ce point du nul devant le champion en titre et face à ses propres supporters». Quant au coach Amrani, il regrette le fait que ses joueurs « se soient relâchés après avoir ouvert la marque oubliant qu’un match se joue jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre ». Amrani se projette déjà sur le prochain match en indiquant que « maintenant il faut bien préparer le match contre le CABBA pour aller chercher un bon résultat ». A l’issue de ce match inaugural de la saison 2018-2019, le CSC et le NAHD  s’installent provisoirement en tête du classement avec un point chacun, en attendant le déroulement des autres rencontres de cette journée, entre samedi et mardi.