1531393657Festival Timizart dargent A Tiznit.image corps article

Dans le cadre de la promotion de l’art traditionnel et patrimoine des wilayas de l’Algérie, la localité de Timizart (à 30 au nord-est de la wilaya de Tizi-Ouzou), appartenant à la tribu des Ath-Jennad, abrite ces jours-ci la première édition du Salon national des arts et patrimoines dont le coup d’envoi a été donné, hier, au niveau du CEM des Frères Ziane sis au niveau  de Souk El-Hed.

Organisé par l’Association culturelle des arts traditionnels et patrimoines de Timizart, l’Assemblée populaire communale en partenariat avec l’APW, la direction de la culture et la Chambre de l’Artisanat et des métiers (CAM), ce festival a pour objectif de sauvegarder et promouvoir l’art traditionnel et patrimoine des wilayas du pays. Venus d’une quinzaine de wilayas, près d’une centaine d’exposants prennent part à cette manifestation culturelle durant laquelle ils devront mettre en relief le patrimoine ancestral de leur région, mais aussi promouvoir l’échange culturel. « Notre objectif est de sauvegarder notre patrimoine et préserver les traditions et les patrimoines ancestraux », a affirmé le président de l’Association culturelle des arts traditionnels de Timizart, Ferhat Dahmane. Ainsi, des animations culturelles seront au rendez-vous tout au long de cette manifestation qui prendra fin mercredi prochain (08 du mois en cours). Selon le président de l’association organisatrice de cet évènement typiquement culturel, l’art est une activité globale dans laquelle est inclus un grand nombre de disciplines comme : les beaux-arts, les arts libéraux, les arts visuels, décoratifs, les arts appliqués, le désign, l’artisanat et les arts du spectacle. « Il est temps de mettre en valeur ce grand nombre d’arts que recèle les régions de notre Algérie et de multiplier les efforts pour le transmettre aux futures générations ». D’après le même interlocuteur, on peut parler des arts quand plusieurs d’entres-eux sont évoqués. « Dans tous les arts, le plaisir croît avec la connaissance que l’on a d’eux. Les arts peuvent être divisés en plusieurs domaines. C’est pour cela que nous avons conviés les artisans des différentes activités artisanales selon la spécialité de chaque wilaya du pays », a-t-il dit. Ferhat Dahmane a appelé les Algériens à se rendre au niveau de leur localité pour découvrir les arts ancestraux et patrimoine des 15 wilayas ayant participé à ce festival.