La société tunisienne des télécommunications Sotelel s’implante officiellement en Algérie. Elle crée, en partenariat avec un opérateur algérien, une société par action (SPA), indique un communiqué de la compagnie largement repris par la presse tunisienne.

« Dans le cadre de son programme de développement à l’international, la société tunisienne d’entreprises de télécommunications « Sotelel» porte à la connaissance du public et de ses actionnaires la création de SPA Sotetel Algérie, le 24 juillet 2018, société par actions, de droit algérien, ayant le même objet social et détenue à hauteur de 49% par « Sotelel », conformément à la réglementation algérienne », peut-on lire dans le document. L’entreprise mère détient 49% du capital tandis que son partenaire algérien aura 51%. L’identité de ce dernier n’a pas été révélée par l’entreprise.
Notons que Sotetel connaît déjà bien le marché algérien. Elle offre ses services dans le pays depuis 2012 grâce à la convention de coopération et de partenariat stratégique, signée avec Telnet, son homologue tunisien présent en Algérie, via sa filiale DB Algeria, pour la réalisation de réseaux mobiles 3G des différents opérateurs télécoms. Grâce à ce partenariat, Sotetel a remporté plusieurs marchés, notamment l’installation et la mise en service des centres de commutation de l’opérateur historique Algérie Télécom en partenariat avec l’équipementier suédois Ericsson, le redéploiement du réseau mobile 3G d’Algérie Télécom en partenariat avec les équipementiers chinois Huawei et suédois Ericsson, note l’agence Ecofin. Cotée à la bourse de Tunis, Sotetel affiche des résultats en recul par rapport aux exercices précédents. « La Société tunisienne d’entreprises de télécommunications « Stetel » informe ses actionnaires que les indicateurs d’activités du 2e trimestre 2018 font ressortir les faits marquants suivants : des revenus du 2e trimestre 2018 de 114 28 KDT soit une baisse de 7,4% par rapport au 2e trimestre 2017, des charges d’exploitation, hors dotations aux amortissements et aux provisions, en baisse de 12,4 % par rapport au 2e semestre 2017. Ce qui a permis de dégager un EBITDA de 2 132 KDT à fin Juin 2018 », note l’entreprise dans un autre communiqué. Par ailleurs Sotetel informe ses actionnaires que la dynamique observée sur le 2e trimestre confirme le début de rattrapage des retards constatés sur certains projets au 1er trimestre 2018.