La lutte menée par l’Armée nationale populaire aux groupes terroristes n’est pas finie. Il ne se passe presque pas un jour sans que les troupes de l’ANP engagées dans la lutte antiterroriste ne viennent ajouter à leur tableau de chasse de nouveaux noms parmi ceux qui continuent à tourner le dos à l’offre de paix et à tenter, vainement, de conserver quelques petits périmètres à leur sale besogne dans un immense territoire qui a résolument rompu avec les décors de la décennie noire.

Alors que le mouvement de reddition des terroristes s’intensifie inlassablement, grâce en premier lieu au plan de surveillance du territoire mis en place par l’armée algérienne, les exploits de cette dernière se multiplient et font régulièrement mouche dans les rangs des terroristes, réduits à des résidus qui n’ont assurément aucune chance d’arriver à leur fin. En face, le dispositif est impressionnant par le nombre des éléments de l’ANP mobilisés et aussi par la détermination de ces derniers à aller jusqu’au bout d’une mission permanente qui ne s’achèvera qu’une fois l’éradication de l’ennemi de la patrie accomplie.
Il y a quelques semaines, le général de Corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), saluait les résultats
« retentissants » réalisés dans la lutte antiterroriste et contre la criminalité organisée multiformes en soutenant que « les éléments de l’ANP ont parfaitement conscience que leur présence permanente aux côtés de leurs frères concitoyens, et leur persévérance continuelle à garantir tous les facteurs de la sécurité et de la stabilité tout au long de nos vastes frontières nationales et en tous lieux, constituent les sources des sentiments de sérénité et de quiétude, et la motivation à renforcer ce lien entre le peuple et son armée ».
A travers l’expérience acquise par son armée, et ses autres services de sécurité, dans la lutte antiterroriste, l’Algérie est aujourd’hui reconnue partout dans le monde. Elles est même souvent citée comme pionnière en la matière, qui participe à la création de plusieurs mécanismes internationaux et régionaux visant à renforcer cette lutte sur le plan international.