A la veille de l’examen de fin du cycle moyen, le Brevet de l’enseignement moyen (BEM), le directeur de l’éducation de la wilaya d’Oum El Bouaghi a animé une conférence de presse au siège de la direction au cours de laquelle il a passé en revue la situation et les préparatifs relatifs aux divers examens. 

S’agissant de l’examen de fin de cycle primaire, le responsable du secteur, tout en faisant part de plus de 15 000 candidats ayant passé les épreuves dans de bonnes conditions, précisa que près d’une cinquantaine de candidats ne se sont pas présentés. Pour ce qui est de l’examen du BEM, ils sont 11 888 candidats, soit 6 057 filles et 5 831 garçons, à passer les épreuves dans les 42 centres retenus à travers la wilaya. Parmi eux, la même source a fait état de 82 candidats détenus et 9 autres à besoins spécifiques.  D’autre part, un centre a été mis en place au niveau de l’Etablissement public hospitalier Ibn Sina, du chef-lieu de wilaya, pour un candidat malade. Pas moins de 1 865 enseignants assurent l’encadrement des centres en question. La correction des épreuves du BEM aura lieu au lycée Boukhalfa-Sebti du chef-lieu de wilaya. Pour ce qui est du baccalauréat, l’autre examen constituant la clé quant à l’entame d’études supérieures, pas moins de 14 005 candidats, dont 7 581 filles, sont attendus dans les 50 centres retenus pour la circonstance à travers la wilaya, chapeautés par près de 2 500 encadreurs. Pour ce qui est des candidats libres, ils avoisinent les 5 000, soit un taux de 33% par rapport au nombre des candidats et composeront dans pas moins de 19 centres. Le bac 2018 concernera aussi une trentaine de détenus ainsi que 3 autres candidats à besoins spécifiques. Enfin, l’intensification de la formation des enseignants, l’élargissement du champ d’action de l’enseignement de la langue amazighe à travers la wilaya, l’apprentissage des élèves pour la préparation et le passage de l’examen, sont les principaux objectifs énumérés par le directeur de l’éducation pour améliorer le taux de réussite au bac de la wilaya.