Lors de sa dernière sortie sur le terrain, le wali d’El Tarf a affiché un air de mécontentement quant à la lenteur qui caractérise des chantiers de réalisation dans plusieurs communes. Depuis son installation à la tête de cette wilaya, dont les projets traînent en longueur, Belkateb Mohamed a multiplié ses sorties sur le terrain.

Des sorties qui ont permis de relancer de nombreux projets de développement somnolant depuis plusieurs années dans les tiroirs ou accusant de nombreuses années de retard. Selon les avis recueillis sur place auprès des citoyens, les sorties sur terrain du wali sont le double de celles réalisées par les douze walis qui ont géré cette wilaya. Sa dernière sortie a ciblé les communes d’Oum Teboul, d’Aïn El Assel et Bouteldja. Le wali d’El Tarf a inspecté et visité le projet d’extension d’accueil des touristes. Un projet, selon les explications qui ont été données au premier responsable de la wilaya, qui connaît un avancement appréciable pouvant accueillir dans de bonnes conditions les compatriotes qui rentrent au pays pour passer leurs vacances. Le poste d’Oum Teboul, daïra d’El Kala, a subi depuis quelques mois des aménagements dans le parking ainsi que les couloirs permettant une meilleure fluidité des passagers. Il sera en outre procédé à la réalisation d’une enceinte plus grande pour accueillir plus de transitaires. Il a par ailleurs visité les travaux de réalisation d’un lycée qui sera opérationnel dès la prochaine rentrée scolaire. S’adressant aux élus, le commis de l’Etat les a sommés de quitter leurs bureaux pour effectuer des sorties sur terrain de tous les projets. Sur sa route, le wali a fait une halte dans la commune d’Aïn Assel, daira d’El Tarf, pour s’enquérir du déroulement des travaux de réalisation d’un projet d’alimentation en eau potable. Projet qui traîne également. Il a ordonné à l’entreprise réalisatrice de redynamiser son chantier en le renforçant en ouvriers et en matériel afin que le projet soit livré dans les délais impartis. Dans la même commune, il a visité le chantier de réalisation de la seconde voie d’un axe routier à double voie reliant cette commune au chef-lieu de wilaya. Poursuivant sa visite, le wali n’a pas mâché ses mots en arrivant à hauteur d’un autre projet d’alimentation en eau potable au profit de la population de Bouteldja. Il a ordonné au directeur de la planification de résilier le projet avec l’entrepreneur qui n’a pas honoré ses engagements en dépit des nombreuses mises en demeure et de le confier immédiatement à un autre. Les pseudos entrepreneurs sont nombreux dans la wilaya d’El Tarf.
En dépit des orientations données par le wali aux présidents d’APC, à la DRE et aux entreprises ayant pris en charge les projets visant l’amélioration d’approvisionnement en eau potable, le constat sur le terrain dénote que la pénurie d’eau a encore de beaux jours à El Tarf.M. B.