Selon la direction des travaux publics de la wilaya d’El Tarf, la livraison du dernier tronçon de l’Autoroute est-ouest se fera en deux tranches. La première, dans moins de six mois, pour une distance d’une quarantaine de kilomètres.

Elle concernera celle de Drean à l’ouest du chef-lieu de wilaya jusqu’à la commune de Bouteldja. La seconde, dans neuf mois, en septembre-fin décembre 2018, si le chantier ne se heurte pas à des problèmes dans les brise-roches qui sont en nombre considérable à l’approche de la commune d’Asfour et un degré moindre dans la daïra de Bouteldja. La direction a mis les bouchées doubles en mettant à la disposition de la société chinoise tous les moyens pouvant redynamiser les nombreux chantiers qui seront créés par la société à l’approche de chaque commune. Il est à rappeler que 16 carrières installées dans la daïra de Bouteldja approvisionneront les chantiers en gravâts. La société, selon ses engagements, recrutera près de 500 ouvriers. D’autres seront encore recrutés au fur et à mesure que les chantiers de la société asiatique s’approchent des communes frontalières. Notons que des moyens matériels colossaux, notamment des bulldozers, des camions de gros tonnage, des brise-roches ont été engagés depuis le mois de mars dernier pour finaliser ce tronçon qui commence aux portes de la daïra de Drean jusqu’à Khenguet Aoun, dans la daïra de Ramel Souk, daïra d’El Kala, à l’extrême est du chef-lieu de wilaya El Tarf. Les travaux se déroulent, selon le directeur de la DTP, à un rythme accéléré qui présage que les 86,4 kilomètres restants du projet du président de la République seront achevés avant les délais impartis. Par ailleurs, on apprend que les 35 km qui longeront la frontière entre Ben Saidane, dans la commune de Bougous, et le poste frontalier Oum Teboul, dans la daïra d’El Kala, seront incessamment lancés. «Tous les différends ont été assainis et des facilités ont été accordées à cette société pour finaliser ce dernier tronçon qui a fait couler beaucoup d’encre. » De son côté, la société réalisatrice a promis d’achever le projet bien avant les délais impartis, dira le directeur de la Direction des travaux publics, M. Kemouche, optimiste.