Le doyen de la presse sportive algérienne, Mohamed Sellah, est décédé lundi à son domicile à Aïn-Taya (Alger) à l’âge de 82 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris de ses collègues de travail.

Né en 1936 à Damas, le défunt a débuté sa carrière de commentateur sportif en 1963. Il a d’abord exercé le métier de speaker à l’ex-Radiodiffusion télévision algérienne (RTA), avant de percer dans sa carrière en tant que journaliste sportif avec la création du service des sports de la Chaîne 1 en 1972, au lendemain des Jeux africains de Lagos.

Il était très admiré par le grand public algérien avec notamment son cri annonçant le deuxième but de l’Algérie contre la RFA en Coupe du monde 1982 en Espagne, un moment resté très longtemps gravé dans les mémoires des Algériens. 

Mohamed Sellah a pris sa retraite en 1996 après avoir été au service de la Radio algérienne durant près de cinquante années. Le défunt sera inhumé mardi au cimetière de Garidi (Kouba, Alger) après la prière du Dohr.