Les fonctionnaires de la faculté des sciences (pôle de Bastos) de l’université de Tizi Ouzou ne décolèrent pas suite à ce qu’ils appellent « les agissements » du nouveau doyen. Leur représentation syndicale, la section du Snapap, vient d’appeler à un rassemblement pour demain, jeudi, à 9H au niveau de cette faculté.

Les fonctionnaires et syndicalistes entendent par cette action dénoncer la gestion des relations de travail par ce responsable, accusé d’instaurer un climat délétère dans cette faculté en faisant régner la terreur et usant de menaces et d’intimidations à l’encontre des travailleurs. En effet, se prévalant « d’avoir carte blanche du recteur », il (le doyen) s’autorise des écarts de comportement et de langage dans le cadre de ses relations de travail, en affirmant être « reb Almaqla », dénoncent les fonctionnaires. La déclaration-appel au sit-in de jeudi énumère les faits et gestes du doyen qui « change de poste et de tâche aux fonctionnaires sans aucune connaissance aucune ni des règles de gestion et de réglementation », s’insurgent les travailleurs et leur syndicat. Ils entendent organiser la riposte, dont l’objectif est de « dénoncer cet état d’esprit, condamner vigoureusement ces pratiques d’un âge révolu et mettre fin à ces agissements indignes dans un milieu universitaire, qu’on ne doit pas tolérer au sein de l’université», lit-on dans le communiqué diffusé et signé par le coordinateur du Snapap-UMMTO.