L’USM Bel Abbès est assurée de ne pas subir d’autres sanctions de la part de la Fédération internationale de football (Fifa) après que la Fédération algérienne de la discipline (FAF) ait régularisé deux anciens joueurs de l’équipe

, selon Mohamed Aïda, membre actionnaire du club de Ligue 1. L’USMBA s’est déjà vue défalquer six points à cause de la plainte déposée à la Fifa par le joueur Jessy Mayele. Un autre joueur au nom de Dieumerci, a également interpellé l’instance mondiale pour être rétabli dans ses droits, rappelle-t-on. « La FAF a accepté de payer à notre place les deux joueurs étrangers. Les procédures d’usage ont été faites lundi par le secrétaire général de la structure fédérale, soit avant le 31 janvier, l’ultimatum fixé par la Fifa », a déclaré Aïda. L’instance fédérale que préside Kheïreddine Zetchi va récupérer son dû transféré de son compte en devises des prochaines rentrées d’argent de l’USMBA provenant des droits de télévision, a précisé le même dirigeant, tout en soulignant que l’administration du club a préparé un solide dossier à transmettre à la Fifa dans l’espoir de récupérer les six points défalqués en guise d’une première sanction il y a de cela une dizaine de jours. Avec 20 points au compteur, les « Vert et Rouge » de la Mekerra, qui restent sur une défaite à domicile contre le CS Constantine (2-1), tablent énormément sur la restitution des six unités retirées pour éviter toute mauvaise surprise en fin de saison. Le directeur général du club, Kaddour Benayad, avait déclaré, vendredi passé, que la Chambre de résolution des litiges de la Fifa a donné des assurances à l’USMBA quant à la possibilité de lui restituer les six points en question si le club parvient à régulariser le joueur Mayele avant le 7 février prochain.