Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, s’est réuni à la fin de la semaine dernière, avec les P/APC et les députés d’Oran, afin d’exposer la feuille de route pour les nouveaux P/APC élus, lors des dernières élections locales.

Mouloud Cherifi est revenu, lors de cette réunion, sur les missions quotidiennes des P/APC, en les incitant à être de plus en plus proches du citoyen et de se concentrer sur le développement local.

La conjoncture actuelle a fait que «les ressources financières sont limitées et seront destinées aux besoins basiques comme les projets de VRD », dira-t-il. Dans ce cadre, le wali a appelé les P/APC à plus de rigueur et de discipline dans l’accomplissement de leurs missions quotidiennes. «L’autorité doit s’exercer », explique-t-il. Par ailleurs, le wali a affirmé qu’il sera intransigeant concernant les habitations illicites. Mouloud Cherifi est déterminé à faire face à ce phénomène. Dans ce cadre, selon le wali, aucun relâchement ou complicité ne sera toléré. Le premier responsable de la wilaya a abordé plusieurs sujets liés, notamment, à la propreté. «C’est dommage de voir qu’un P/APC ne peut pas gérer le circuit d’une visite du wali.
J’ai remarqué des circuits insalubres, lors de quelques visites effectuées aux communes », dira-t-il. Mouloud Cherifi a donné des conseils aux P/APC en les invitant à une certaine discipline et à s’éloigner des règlements de comptes, faisant illusion aux mandats passés. «Il faut avoir une vision vers l’avenir, vous êtes responsables de votre future gestion. Il faut travailler dans la sérénité et le calme et s’éloigner des règlements de comptes.» À propos du logement social, les P/APC doivent rester dans le cadre de la loi et travailler dans la transparence dans l’étude des dossiers.
«La loi est claire », dira le wali, qui a abordé également le développement local, en disant aux P/APC : «Vous devez tracer un objectif et travailler avec les comités de quartier, pour voir de près les besoins de la population. Il ne faut pas avoir peur de discuter avec le citoyen.»