L’Armée nationale populaire (ANP) s’est distinguée tout au long de 2017 par une lutte multiforme et sans répit contre les trafiquants en tous genres, dans la lutte antiterroriste et contre la contrebande.

Dans son bilan rendu public, l’ANP fait état du démantèlement d’importants réseaux de trafiquants de drogue, dont les liens avec les nébuleuses terroristes ont été maintes fois soulignés. A elles seules, les forces de l’ANP ont saisi quelque 486,5 quintaux de kif traité et 1 272 028 comprimés psychotropes. La plus récente opération du genre a eu lieu jeudi dernier, quand des détachements de l’Armée nationale populaire et des éléments la Gendarmerie nationale ont arrêté à Tlemcen (2°RM) et Ain Salah (6°RM) quatre narcotrafiquants en possession de 48 kilogrammes de kif traité et plus de 600.000 dinars algériens alors que d’autres détachements ont saisi 32,5 kilogrammes de kif traité et 1 383 comprimés psychotropes à Alger, Chlef, Boumerdès et Djelfa (1°RM).

Plus de 5 kg de poudre blanche saisie
Pour 2017, l’Armée nationale a également réalisé une saisie de 5,77 kilogrammes de cocaïne. D’autre part, il a été procédé également à l’arrestation de plus de 545 individus pour leur implication présumée dans des affaires liées à la production et à la commercialisation de drogues ainsi que l’élimination de quatre autres.
Par ailleurs, en matière de lutte contre la contrebande, 1 880 contrebandiers de différents produits et marchandises ont été arrêtés en 2017 et 1 460,5 tonnes de produits alimentaires destinés à la contrebande et plus de 1 319 894 litres de carburant ont été saisis durant cette même période.
Les éléments de l’ANP ont saisi en outre plus de 900 véhicules, 8 385,73 quintaux de tabac et 284 858 unités de produits pyrotechniques. Au total, les unités de l’Armée postées aux frontières ont procédé à l’arrestation de 1 700 contrebandiers et 9 trafiquants d’armes et plus de 500 autres trafiquants de drogues. Elles ont également arrêté 116 orpailleurs clandestins et 11 trafiquants d’armes et éliminé un autre trafiquant d’armes. De même qu’ils ont saisi 476 détecteurs de métaux, 668 groupes électrogènes et 520 marteaux compresseurs.

90 terroristes éliminés
Par ailleurs, les éléments de l’ANP ont éliminé 90 terroristes, selon le bilan annuel du ministère de la Défense nationale, et 40 autres, dont 5 femmes, ont été arrêtés et 203 autres éléments de soutien aux terroristes interceptés.
Pour ce qui est des armes et munitions, l’ANP a mis la main sur 258 fusils de type Kalachnikov, 62 fusils mitrailleurs, 16 lance-rockets, 247 fusils de chasse et a découvert et détruit 160 mines antipersonnel et artisanales. Aussi, 179 000 balles de différents calibres ainsi que d’importantes quantités de produits explosifs ont été récupérées.