Le bilan de l’année 2017 qui se termine montre que les agents de la Protection civile l’ont passée… au charbon. En effet, les pompiers ont effectué entre le premier janvier et le 23 décembre de cette année plus d’un million d’interventions.

L’année 2017 a été particulièrement chargée pour les éléments de la Protection civile, en ce sens qu’ils ont dû effectuer plus de 1 080 000 interventions de différents types pour répondre aux appels secours, suite à des accidents de la circulation, domestiques, évacuations sanitaires, extinctions d’incendies et dispositifs de sécurité… Le chiffre a été communiqué hier à Reporters en exclusivité par le capitaine Nassim Bernaoui, porte-parole de l’institution. En effet, les sorties des hommes du feu ont nettement augmenté en 2017 par rapport à l’année 2016, durant laquelle ils ont effectué près d’un million d’interventions. En calculant, la moyenne journalière fait état de 3 025 sorties. Ainsi, on ne pourra pas accuser les hommes du feu de se tourner les pouces. Par ailleurs, cet officier a précisé que le chiffre en question «n’inclut pas encore le bilan de la dernière semaine qui sera comptabilisée dans le bilan final », qui sera prêt vers la fin janvier. D’autre part, ce bilan record est lié notamment à la hausse vertigineuse des évacuations et transports de malades et aux moyens extraordinaires mobilisés et déployés sur le terrain par ce corps de sécurité civile. D’ailleurs, selon l’officier, les opérations de secours à personnes représentent plus de 50% du total de l’activité opérationnelle, soit 583 000 interventions suivies par les opérations diverses avec 190 000 interventions, ce qui représente plus de 20 %. Sur le volet routier, les accidents de la circulation représentent quant à eux 106 000 interventions. Bernaoui affirme que « durant l’année 2017, les services compétents à travers l’ensemble des unités de la Protection civile ont recensé plus de 58 000 accidents de la circulation routière ayant causé la mort de 1 821 personnes et 68 000 blessés ».
Les semaines les plus mortelles ont coïncidé avec les vacances d’été et le Ramadhan. L’excès de vitesse vient en tête des infractions du code de la route. S’y ajoutent le non-respect des signalisations et de la distance de sécurité. Les jeunes, notamment ceux âgés de 18 à 29 ans, et les nouveaux permis sont les premiers responsables des accidents et les plus exposés à ce risque.

Incendies et feux de forêt… un défi relevé par les pompiers
Les interventions sur des incendies ne sont pas en reste du bilan d’activités des services de la Protection civile durant cette période puisque 68 000 sorties ont concerné des incendies, dans le milieu urbain, notamment des appartements, locaux commerciaux et administratifs, des incendies industriels et de voitures.
Mais le plus gros défi pour les pompiers était celui des feux de forêt. En effet, durant l’année 2017 et particulièrement durant la saison estivale, les soldats du feu ont effectué plus de 20 000 interventions. Leur engagement face aux murs de flammes a permis de stopper la progression. Déjà côté bilan, les services de la Direction générale des forêts (DGF) ont enregistré, durant l’année en cours,
2 992 foyers d’incendie qui ont ravagé 53 975 hectares à travers le territoire national, selon un bilan de ce corps constitué, en cette même occasion, relevant toutefois, que la superficie totale a concerné 28 841 ha de forêts (contre 6 717 ha en 2016), 10 398 ha de maquis (contre 5 567 ha) et 14 745 ha de broussailles (contre 14 745 ha). Ces chiffres reflètent une «nette augmentation» des incendies par rapport aux années précédentes. Ainsi, ils étaient sur tous les fronts, affrontant tous les risques au vu des chiffres qui parlent d’eux-mêmes.