Le sénateur et cadre dirigeant du Rassemblement national démocratique (RND), Miloud Chorfi, est décédé, hier matin à Oran, des suites d’une longue maladie, à l’âge de 64 ans. Il a été hospitalisé, il y a quelques jours, au service de pneumologie de l’Etablissement hospitalo-universitaire 1er-Novembre» d’Oran. Il sera inhumé aujourd’hui après la prière du Dohr au cimetière d’Aïn Beïda à Oran.


Le défunt avait embrassé une carrière de journaliste, notamment en tant que chef du bureau APS d’Oran avant de rejoindre la Télévision nationale en qualité de journaliste sportif. Il a également mené un riche parcours politique. C’est ainsi qu’il a exercé les fonctions de député et de porte-parole du RND avant d’être désigné, en janvier 2016, sénateur au sein du tiers présidentiel et chef du groupe parlementaire du même parti au Conseil de la Nation.
Il avait été nommé en septembre 2014 à la tête de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) avant de la quitter fin janvier 2016.
Plusieurs personnalités publiques ont adressé leurs condoléances à la famille et aux proches du défunt, dont le président du parti El Karama, Mohamed Benhamou. Nabil Mohamed Cherfaoui du parti TAJ a également posté sur sa page Facebook un message de sympathie. Sollicité, l’actuel porte-parole membre du bureau national du RND, Seddik Chihab, a tenu à faire part de sa profonde affliction à la suite de la perte de son camarade de lutte et compagnon au RND Miloud Chorfi.
Le secrétaire général du RND Ahmed Ouyahia a évoqué en Miloud Chorfi, dans un message de condoléances, «l’un des cadres dirigeants les plus en vue dans les rangs du parti». «Le défunt el hadj Miloud Chorfi était un exemple de compétence et de loyauté dans la famille du Rassemblement national démocratique qui perd, aujourd’hui, un cadre compétent qui a prouvé sa fidélité dans le parcours de lutte du Rassemblement et qui a fait preuve d’un égard constant dans l’intérêt du parti en particulier et de l’Algérie en
général», a dit dans son message Ahmed Ouyahia. Le ministre de la Communication Hamid Grine, s’est recueilli hier, à l’occasion d’une réunion des coordinateurs des radios arabes, qui se tient dans le cadre des rencontres annuelles de l’Union des radios et télévisions arabes (ASBU) et du Centre arabe d’échange d’informations et de programmes, à la mémoire du défunt Miloud Chorfi. Le ministre
a salué les qualités et le professionnalisme du défunt. n