La rencontre au sommet entre le président Bouteflika et la chancelière allemande Angela Merkel n’a pas eu lieu. Selon un communiqué de la présidence de la République, diffusée par l’APS, hier, cette entrevue a été reportée à une date ultérieure.

La même source précise que ce report est dicté par l’«indisponibilité temporaire» du chef de l’Etat due à une «bronchite aiguë ». Le communiqué de la présidence de la République ajoute que la visite de Mme Merkel « sera programmée de nouveau à une date dont conviendront les deux parties », algérienne et allemande. « Le gouvernement algérien a demandé à la dernière minute de reporter le voyage, et la chancelière a accédé à ce souhait », a de son côté précisé la chancellerie allemande. Outre les spéculations prévisibles et somme toutes ordinaires qui n’ont pas tardé sur l’état de santé du président de la République et qui se poursuivront certainement jusqu’au prochain communiqué de la «Présidence», l’annonce du report du voyage en Alger de la Chancelière a laissé planer le doute pendant un moment sur le reste du programme prévu, notamment les travaux de la commission mixte algéro-allemande et du forum d’affaires algéro-allemand. Il a fallu attendre moins d’une heure avant que les services de communication du ministère de l’Industrie et des Mines ne confirment la tenue des deux grands rendez-vous d’affaires et d’entreprises. La dépêche de l’APS portant communiqué de la présidence de la République sur le report de la visite de Mme Merkel a été diffusée à 13 heures 56. Le communiqué du ministère de l’Industrie et des Mines est parvenu à notre rédaction à 14 heures 45. La commission mixte ainsi que le forum d’affaires se tiennent donc bel bien aujourd’hui à l’hôtel Aurassi d’Alger. Les travaux, a-t-on appris hier du ministère de l’Industrie, seront présidés par Abdeslam Bouchouareb, ministre algérien du secteur, et Uwe Karl Beckmeyer, vice-ministre allemand auprès du ministre fédéral de l’économie et de l’énergie. Au programme, indique la même source, « la signature du procès-verbal de la commission avec la restitution des travaux et la signature d’un accord de partenariat ». D’autres précisions seront certainement données ce matin lors des travaux dont le seul changement connu concerne pour cette matinée l’horaire qui a été retardée. La 6e session de la commission mixte de coopération algéro-allemande et le forum d’affaires entre les entreprises des deux pays intervient après la visite en janvier 2016 du Premier ministre Abdelmalek Sellal à Berlin, lors de laquelle les deux parties avaient identifié une trentaine de projets de partenariat à concrétiser « à court et à moyen termes ». 70 hommes d’affaires allemands et une centaine d’opérateurs économiques algériens seront de la partie, alors que l’Allemagne ne figure pas dans le top 15 des principaux clients de l’Algérie ni dans le top 15 de ses fournisseurs en janvier 2017, publiés par les Douanes algériennes. Il est cependant connu que les entreprises allemandes sont présentes dans plusieurs secteurs dont celui de la mécanique, de l’industrie chimique et pharmaceutique ainsi que dans l’équipement pour l’énergie renouvelable. Projet emblématique, le constructeur allemand Volkswagen a signé il y a quelques mois un protocole d’accord avec le concessionnaire automobile Sovac pour la création d’une usine de montage de véhicules de cette marque en Algérie. Cette usine, qui sera implantée à Relizane, devra entrer en production en juin prochain. Quatre modèles seront assemblés, à savoir Volkswagen Golf 7, Seat Ibiza, Skoda Octavia et Volkswagen Caddy avec une capacité de production de 12.000 unités/an pour la première année avant d’atteindre 100 000 véhicules/an après cinq années d’activité.