18 jours après la « débâcle » de Franceville, le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football tiendra sa réunion statutaire pour analyser, mais également faire le bilan de la participation de l’équipe nationale à la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Une dernière réunion pour ce mandat 2013/2017 et qui apportera certainement des surprises dans plusieurs aspects. En effet, les membres du BF se réuniront pour la dernière fois de ce mandat olympique mais certainement pour la dernière fois également puisque nombre d’entre eux ont décidé de ne pas se représenter pour un nouveau cycle et à leur tête le président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Ce dernier évoquera lors de cette rencontre avec ses proches collaborateurs son avenir à la tête de l’instance dirigeante du football national et parlera de son départ comme nous vous l’avions annoncé dans une précédente édition. Raouraoua qui est aux destinées de la FAF depuis 2001 (avec une coupure de deux ans entre 2007 et 2009) devra se consacrer à ses activités au sein de la CAF où il est candidat pour un poste dans le bureau exécutif. La réunion d’aujourd’hui, en plus de l’avenir de Raouraoua et des membres du bureau fédéral, traitera également des préparatifs des prochaines assemblées générales de la FAF. A cet effet, le BF approuvera ce matin au Centre technique national de Sidi Moussa les bilans moral et financier de l’exercice 2016 qui seront présentés par le secrétaire général et le commissaire aux comptes afin de les soumettre aux membres de l’AG lors de la session ordinaire le 27 février prochain. Les membres du BF discuteront également de la date finale retenue pour l’organisation des élections de la FAF même si l’article 26.1.2 des statuts de l’instance fédérale prévoit l’organisation de l’AGE, soixante jours après l’AGO. Il faut dire que cette dernière réunion, qui sera également élargie aux présidents des ligues régionales, verra le traitement d’autres dossiers épineux du football national, à l’instar de l’installation de l’entraîneur national de l’équipe nationale A’ (joueurs locaux) dont l’appel à candidatures a été lancé il y a quelques jours mais également du sélectionneur de l’équipe première dont l’appel à candidatures qui touchera les locaux et étrangers sera publié aujourd’hui sur le site de la FAF. Plusieurs décisions seront communiquées au terme de cette importante réunion, même si elles auraient déjà été prises à l’instar de l’avenir de l’actuel propriétaire de la « bâtisse » de Dely Ibrahim tout comme ses proches collaborateurs. Selon des indiscrétions, les bras droits de Raouraoua à la FAF, à savoir Walid Sadi, Djahid Zefizef et Abdelkader Chaâbane ont décidé de se retirer alors que d’autres comme Khelil Hammoum ou Yacine Benhamza attendent le feu vert du «patron» pour présenter leur candidature pour un nouveau mandat.