Comptabilisant un effectif de plus de 26 000 étudiants pour la rentrée 2016/2017, l’université Larbi-Ben Mhidi d’Oum El Bouaghi dispose de 7 résidences universitaires d’une capacité théorique globale de plus 9 000 lits, accueillant près de 7 500 résidents réels.

Il s’agit de la résidence Ben-Bouali (filles) comportant 8 pavillons pour 2 000 lits, la cité universitaire d’Aïn Beïda de 500 lits, la résidence Khiari-Mohamed-Lakhdar d’une capacité de 1 000 lits. Les résidences en question disposent de chambres abritant une moyenne de 2 à 3 par chambre, selon des sources concordantes de la Direction des œuvres universitaires (DOU) de la wilaya d’Oum El Bouaghi, faisant aussi état d’un effectif de près de 1 100 travailleurs. S’agissant de la restauration, la même source fait part d’une dizaine de restaurants dont 7 intégrés dans les résidences et 3 autres centraux au niveau du campus. Ces derniers ont servi plus de 2,6 millions de repas équilibrés durant l’année 2015/2016. D’autre part, il importe de rappeler que pas moins de 300 étudiants d’Aïn Fakroun (25 kilométres à l’ouest du chef-lieu de wilaya) ont bénéficié d’une chambre en dépit de la proximité de leur lieu de résidence. Cela étant, l’université Larbi-Ben Mhidi compte parmi ses effectifs une trentaine d’étudiants sahraouis, une vingtaine de Palestiniens et de nombreux étudiants de divers pays, Mali, Syrie, Mauritanie et Jordanie. Pour ce qui est du transport, une autre prestation importante, voire vitale pour les étudiants, la même source fait état de 73 bus au total assurant les rotations vers les diverses cités et facultés, cependant, le directeur déplore la faiblesse du nombre d’étudiants disposant de cartes d’abonnement, qui n’est de pas plus de 9 000. Enfin, près de 11 500 étudiants bénéficient d’une bourse universitaire, soit 9 135 étudiants en graduation et 2 391 autres en mastère et 21 étudiants étrangers, ajoutent les mêmes sources.