Quelques semaines après que la loi d’orientation sur le développement de la petite et moyenne entreprise eut été publiée au Journal officiel, les investisseurs veulent intégrer les incubateurs.

Le World Trade Center Algiers a annoncé sur son site qu’il organisera, du 20 au 21 février, le Forum Cluster en rassemblant des experts nationaux et internationaux dans le but d’identifier des stratégies adaptées à l’environnement algérien.
La rencontre sur les clusters définis comme un ensemble de décideurs qui créent et entretiennent un système relationnel leur permettant d’augmenter leurs opportunités d’affaires et de croissance, « est de nature à créer les conditions du développement des PME dans un contexte permettant la création de richesses et l’innovation », soulignent les organisateurs. Les entreprises intègrent aussi les incubateurs pour parvenir à l’innovation et au développement de flux économiques. Parmi les maîtres mots de cette rencontre sur les clusters, figurent la collaboration et la mutualisation des moyens en vue d’atteindre la dynamique économique. Le Forum a aussi pour but de permettre de consolider les expériences de clusters en Algérie et de démarrer des collaborations et des partenariats, ainsi que le développement des flux d’affaires avec tous les opérateurs économiques.
Lors des conférences prévues, les organisateurs veulent constituer « un dialogue constructif, rassemblent les principaux décideurs du secteur public et privé, ainsi que des experts nationaux et internationaux dans le but d’identifier des stratégies adaptées à l’environnement algérien ». Ceci est de nature à créer les conditions du développement des PME dans un contexte permettant la création de richesses et l’innovation, est-il ajouté. Au programme, se trouve des interventions sur le climat et les opportunités d’affaires en Algérie avec un exposé sur la politique des clusters. Il sera fait appel au système des clusters en France en vue d’une formation adéquate et ce, en évoquant le cas du master management de cluster et de réseaux territoriaux à l’université de Strasbourg. La construction et le développement de clusters dans les pays du Maghreb et les leçons de l’expérience agroalimentaire sont d’autres thèmes prévus.
Celui du cluster de la mécanique de précision est aussi au programme. Parmi les intervenants locaux, on trouve Adel Bensaci, président de ce cluster.
Quant à Ali Kahlane, il interviendra sur le thème des TIC. Ce sont surtout les petites et moyennes entreprises qui sont concernées par les clusters. Le nouveau texte de loi sur le sujet modifie et complète la loi de 2001 et vise l’encouragement de l’émergence des PME, l’amélioration de leur compétitivité et leur capacité d’exportation ainsi que l’amélioration du taux d’intégration nationale et la promotion de la sous-traitance.
Il introduit, à cet effet, plusieurs mesures de soutien à cette catégorie d’entreprises en matière de création, de la recherche et développement, de l’innovation, de développement de la sous-traitance, de financement d’actions de sauvetage et de reprise des activités des PME en difficulté mais viables.