Les affrontements ayant éclaté, hier, dans la ville de Sidi Aich, suite à la fermeture de la RN26 par des citoyens protestant contre la vie chère, ont été émaillés par un incident qui risque d’attiser le feu de la révolte citoyenne. Il s’agit de la blessure de trois jeunes manifestants qui ont été évacués aux urgences de l’hôpital Rachid Belhocine de la daira de Sidi Aich. Selon une source hospitalière, l’une des trois victimes, atteinte d’une balle au caoutchouc au niveau du thorax, a été prise en charge par une équipe médico-chirurgicale. Quant aux deux autres manifestants, qui présentaient de simples malaises dus à l’inhalation du gaz lacrymogène, ils ont reçu les soins nécessaires au niveau du pavillon des urgences, ajoute notre source. Il faut préciser que les trois jeunes ont quitté l’hôpital dans l’après-midi de la même journée d’hier, où un calme précaire régnait dans la région.
C. A. M