La ville de Bordj Ménaïel a été paralysée, hier, par une grève des commerçants qui ont répondu favorablement au mot d’ordre lancé sur les réseaux sociaux. En effet, toute l’activité commerciale était à l’arrêt dans la ville, notamment dans le centre, où la quasi-totalité des commerces est fermée à l’exception des organismes étatiques et sous une présence policière renforcée en cette circonstance, a-t-on constaté sur place. Pour rappel, l’appel a été lancé sur les réseaux appelant à une grève générale pour dénoncer la hausse des taxes contenues dans la loi de finances 2017, a-t-on appris de sources locales.