L’augmentation du prix du carburants (de 1 à 4 DA/litre) a eu son onde de choc à Alger mais également dans les autres wilayas.

Les stations d’essence ont connu, vendredi et samedi, un rush sans précédent des automobilistes. Des files d’attente interminables étaient visibles dans plusieurs wilayas pour quelques économies de plus. Un rush qui n’a par ailleurs pas inquiété les responsables des stations-service, puisque le carburant était disponible jusqu’à tard dans la nuit du 31 décembre.