La station climatique de Tikjda, située à une trentaine de kilomètres à l’est de Bouira, renoue depuis quelques jours avec une ambiance particulière à l’occasion du Nouvel An, un événement que beaucoup de Bouiris et autres visiteurs issus de différentes wilayas du pays préfèrent fêter au Centre national de sport et de loisir de Tikjda (CNSLT).

Depuis plus de quinze jours, le téléphone de la principale salle de réception du centre de Tikjda, n’arrête pas de carillonner. Le service chargé des réservations est submergé d’appels. Des dizaines, chaque jour. Mais les quatre hôtels que compte ce centre ont déjà affiché complet avec un afflux de plus en plus important de visiteurs venus célébrer la fête du Nouvel An. «Tout est fin prêt et ce depuis une semaine pour accueillir nos hôtes. Le centre a affiché complet depuis déjà quelques jours à l’occasion du Nouvel An que beaucoup de gens préfèrent fêter sur les hauteurs du Djurdjura », a indiqué à l’APS le chargé de la communication du CNSLT, Belkacemi Mohamed Ameziane. Une visite sur les lieux, le visiteur découvrira l’ampleur de l’ambiance qui s’est emparée du centre vivant au rythme des animations culturelles. La route nationale 33 ainsi que la route menant de M’chedallah vers cette station climatique ne désemplissent pas. La circulation automobile reste fluide avec un afflux important de visiteurs automobilistes depuis jeudi dernier notamment, a-t-on constaté. «Je suis venu de la wilaya de Sétif avec ma petite famille pour fêter le réveillon à Tikjda comme je le fais chaque fin d’année. Tikjda est très accueillante avec ses beaux paysages, donc la fête se passera très bien», confie Boualem, un automobiliste rencontré par l’APS près du CNSLT.